Fabio Cannavaro blanchi après son contrôle à la cortisone

Fabio Cannavaro lors d'un match le 7 décembre 2008 du Real Madrid contre le FC Séville
Fabio Cannavaro lors d'un match le 7 décembre 2008 du Real Madrid contre le FC Séville.

FOOTBALL - Le défenseur italien ne sera pas soupçonné de dopage...

Fabio Cannavaro peut remercier la guêpe qui l’aurait piqué. Grâce à elle, le défenseur italien de la Juventus a été blanchi des soupçons de dopage après son contrôle positif à la cortisone. L’international italien avait éteint les accusations en brandissant un traitement contre une piqûre d'insecte. Lundi le Comité olympique italien (Coni) a mis fin aux procédures engagées contre lui.

«Le dossier est désormais classé et la décision a été communiquée à la Juventus» déclare Francesco Plotino sur le site de la Coni. Encore une fois, le joueur qui s’était fait surprendre en pleine séance de transfusion, à l’époque où il jouait à Parme, évite donc une sanction pour dopage. Certains bannis auraient dû lui demander conseil.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site