Confidentialité : les changements proposés par Facebook créent la polémique

Sécurité - La nouvelle procédure de contrôle proposée par le leader des réseaux sociaux provoque une belle confusion chez ses membres.

Afin de mieux protéger les données mises en ligne et partagées par ses membres, Facebook a publié hier de nouveaux outils de sécurité "pour permettre à ses utilisateurs de personnaliser le contrôle de leurs informations en se basant sur la nature du contenu, la date et le motif de son partage ainsi que l'audience visée".

Intention louable mais procédure maladroite. En effet, le site propose un outil de transition (assistant) qui requiert des utilisateurs qu'ils revoient et mettent à jour leurs paramètres.

Ouvert à tous par défaut

Cet outil commence par un message qui explique les changements et laisse ensuite les utilisateurs mettre à jour leurs paramètres. Ils ont alors le choix entre deux propositions : conserver leurs anciens paramètres ou accepter les recommandations de Facebook.

Seul petit problème, beaucoup d'internautes (et de lecteurs de ZDNet.fr) se sont aperçus que l'assistant propose par défaut des règles de partage ouvertes à tous (pour les posts, les statuts...), soit exactement le contraire de l'objectif visé. Nous avons pu vérifier cela avec nos propres comptes Facebook.

"Je viens de voir les nouveaux paramètres et effectivement, maintenant tout le monde peut voir mon profil alors que j'ai fais en sorte qu'on ne puisse pas. C'est pire qu'avant donc il faut rapidement solutionner ce problème!! C'est inadmissible, on dit que c'est plus confidentiel et c'est l'effet inverse!", écrit un de nos lecteurs.

Toutes les rubriques (renseignements, photos, posts...) proposent donc un partage 'avec tous le monde'. Certains se demandent alors si, sous couvert de nouvelles mesures de sécurité, Facebook ne cherche pas à pousser ses membres à partager plus de données !

L'utilisateur doit donc bien faire attention et ne pas cliquer sur OK au hasard. En fait dans la plupart des cas, il faut cocher à chaque fois la case 'Anciens paramètres' pour retrouver son profil de sécurité d'origine afin de restreindre le partage à sa communauté.

"Imaginez le nombre de personne ne connaissant rien a l'informatique ou qui n'ont pas envie de lire les messages de Facebook et qui poursuivent sans faire attention...", se demande un de nos lecteurs.

En effet, non seulement Facebook créé la confusion mais en plus cette initiative pourrait encore plus détériorer la protection déjà exotique des données de ses membres.A quand la prochaine mise à jour ?

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site